Une renaissance spirituelle

Au début du Xe siècle, Guillaume Le Pieux, comte d’Auvergne, fonde une abbaye bénédictine à Cluny, en Bourgogne.

250 ans plus tard, l’abbaye est à la tête d’environ 1400 lieux clunisiens répartis dans l’Europe Occidentale.

Cluny devient un foyer de renaissance spirituelle, et influence tous les domaines : artistiques, sociales, et politiques nous laissant un patrimoine exceptionnel. Le patrimoine clunisien de Haute-Loire l’est tout autant : Abbatiale St Pierre de Blesle, Prieuré et Eglise St Pierre de Bournoncle-Saint-Pierre ; Eglise Sainte Croix de Lavoute-Chilhac etc.

Le réseau des Sites clunisiens illustre par ses actions culturelles les valeurs prônées par le Conseil de l’Europe et  est reconnu, depuis 2005, « Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe ».