PCU_ Eglise Saint-Etienne_façade
PCU_ Eglise St-Etienne_ intérieur
PCU_ Eglise St-Etienne_ Autel
PCU_ Eglise St-Etienne_ vitrail armoirié
PCU_ Eglise St-Etienne_ statue
PCU_ Eglise St-Etienne_ Place de l’église fleurie

PCU_ Eglise Saint-Etienne_façade
PCU_ Eglise St-Etienne_ intérieur
PCU_ Eglise St-Etienne_ Autel
PCU_ Eglise St-Etienne_ vitrail armoirié
PCU_ Eglise St-Etienne_ statue
PCU_ Eglise St-Etienne_ Place de l’église fleurie
Eglise du XVème siècle d'abside romane et de nef gothique inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques, ancien prieuré de La Chaise-Dieu Sur la partie visible du chevet, des modillons représentant des têtes d’animaux.

Description

Connangles était un prieuré dépendant de La Chaise-Dieu uni à l'infirmerie. Les droits de dîme étaient affectés à l’infirmier de l’abbaye. L’église semble avoir été construite au XIIe siècle, mais il ne subsiste de cette époque que le chœur roman. Le reste de l’édifice (nef et chapelles) fut reconstruit au XIVe siècle. Pierre Jouvenroux, infirmier de La Chaise-Dieu de 1491 à 1527 et prieur de Connangles, fit revoûter l’édifice pendant cette période comme en témoigne son blason. Ces armoiries se retrouvent sur les deux clés de voutes de la nef de l'église. Il est probable que le « couvert de l’édifice » ait été refait en 1693, date à laquelle on signale qu’il va s’effondrer. Un nouveau clocher fut construit en 1828, puis surélevé en 1856-1857, en même temps qu’était ajoutée une nouvelle sacristie. Il fut surhaussé à deux reprises au XIXe siècle et sa flèche reconstruite en 1935. Une restauration générale, intérieure et extérieure, a été réalisée en 2004 sous la direction de l’architecte Jacques Porte.

L’église a un plan assez disparate. Elle se compose d’un chevet auquel est accolée au sud une sacristie et au nord une chapelle construite dans le prolongement de la nef qui est désaxée. La nef a deux travées séparées par un contrefort et est plus large que le choeur.

Saint Étienne, statue de procession est revêtu de la dalmatique, vêtement liturgique du diacre. Il porte sous le bras l’Évangile qu’il annonçait et tient dans sa main gauche une pierre, instrument de son martyre.

  • Types :
    • Site et monument historiques

Catégories

  • Inscrit (CMN)
  • XVe siècle
  • Site casadéen

Chaines et Labels

  • Patrimoine religieux
  • Eglise

En savoir plus sur les labels

Tarifs

Gratuit

Accès libre.

Ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Visite

Complément de la visite

sur simple demande à la mairie

Prestation

Activités sur place

  • Concert

Confort / services

  • Parking à proximité

Avis des clients

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* :