7443636-diaporama
7443635-diaporama
7443637-diaporama

7443636-diaporama
7443635-diaporama
7443637-diaporama
En prenant la route de Grandrieu, on pourra suivre toute la haute chaîne de la Margeride, pour revenir par Langeac ; mais il vaut mieux longer les rivages de l'Allier jusqu'à Alleyras, pour se rendre au château de La Beaume, assis sur un sol volcanique.

Description

C'est le seul endroit en-delà de l'Allier, dans l'arrondissement du Puy, où les coulées de laves se soient le plus étendu.“ (extrait de "Aperçu sur la géologie et l'agriculture du département de la Haute Loire" d'Alphonse Aulagnier)
Le Château de la Beaume se situe sur un éperon rocheux qui domine les gorges sauvages du Haut-Allier avec une vue sur les cimes de Saint Jean-Lachalm et du Gévaudan. «En prenant la route de Grandrieux, on pourra suivre toute la haute chaîne de la Margeride, pour revenir par Langeac; mais il vaut encore mieux longer les rivages de l’Allier jusqu’à Alleyras ou à Vabres, pour se rendre au château de La Beaume, assis sur un sol volcanique. C’est le
Château de la Beaume, Alleyras
seul endroit en-delà de l’Allier, dans l’arrondissement du Puy, où les coulées de laves se soient le plus étendu.» (extrait de «Aperçu sur la géologie et l’agriculture du département de la Haute Loire» d’Alphonse Aulagnier). Le château de la Baume est mentionné pour la première fois en 1301, à l’occasion d’un échange entre Aldebert de Peyre et Béraud de Mercoeur. Il passe peu après à la famille de Freycenet qui possédait également Sinzelles.
Le 17 mai 1545, Charlotte de Sinzelles, « la Dame de la Baume », épousait Jean d’Apchier, commandant pour le roi en Gévaudan. La clef de voûte armoriée de la petite pièce du rez de chaussée dite «des Chartres» marque vraisemblablement cette union.
En 1559, il délaisse le château de Vabres qui était aussi en sa possession et devient seigneur de la Beaume.
Jacques II d’Apchier, leur fils fut assiégé à La Beaume en 1579 par le sanguinaire capitaine Mathieu Merle et ses «anglais» qui fit prisonnier ses occupants et brûla partiellement le château.
Depuis, le château est toujours au sein de la famille. Il s’est transmis par les femmes et à ce jour est détenu par la famille Payen de La Garanderie.
Cette construction massive à la silhouette médiévale, reconstruite aux XVIIe et XVIIIe siècles, se compose de deux corps de logis en retour d’équerre est-sud, flanquée sur l’angle sud-ouest par une tour ronde.
À l’intérieur, on retrouve des authentiques décors des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, caractérisant les demeures nobles du Velay : enduits, boiseries, décors peints et fresques formant un ensemble complet et varié. Le château de la Beaume est inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques depuis le 18 Novembre 2002.

Visite des extérieurs sur réservation en juillet et août.

  • Types :
    • Site et monument historiques

Catégories

  • Inscrit (CMN)

Chaines et Labels

  • Patrimoine historique
  • Château

En savoir plus sur les labels

Langues parlées

  • Anglais

Tarifs

Gratuit

Participation libre.

Ouverture

Du 01/05 au 08/11, tous les jours.
Visite sur demande.

Prestation

Confort / services

  • Visites guidées

Avis des clients

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* :