Dans cet article, on avait envie de vous présenter nos experts en adrénaline : ceux qui savent titiller nos sensations et jouer avec nos chocottes. Et ils sont nombreux en Haute-Loire, vous allez voir !

ÊTRE PROPULSÉ à l’énergie électrique

> Richard et Vincent sont fans de la Haute-Loire et de ses petits chemins qui amènent à des arrêts bucoliques ou savoureux.
Le meilleur moyen qu’ils ont trouvé pour les partager ?
La trottinette électrique bien sûr !
(takumi-sport.com, funtrott.com)

> Guy est électrisé par tout ce qui se branche. Après avoir lancé une entreprise de panneaux photovoltaïques, il s’intéresse aujourd’hui à tous ces engins qui avancent à l’électrique : il a commencé par le gyropode segway au milieu de la forêt, puis il a
ouvert son parc aux hoverkarts, hoverboards avant d’accueillir la petite dernière : la gyroroue, une sorte de monocycle électrique.
(Aurus Way à Tence)

> Le VTT électrique est aussi un bon moyen d’appréhender les étonnants reliefs de Haute-Loire (guidenaturerandonnee.com,
accompagnement avec activite-haute-loire.fr, location avec sna43.fr au Lac de Lavalette)

S’ENVOLER vers les nuages

> Sébastien, c’est le roi du parapente sur le Mézenc : il a découvert cet art céleste à l’âge de 12 ans et ne l’a jamais quitté. L’homme parfait pour un premier baptême.
(altitudeparapente.fr)

> Monsieur montgolfière, c’est Jean-Marc. Il détient le record de France d’altitude en solo depuis 1997, avec 7060 mètres ! C’est un merveilleux voyage en apesanteur qu’on partage en sa compagnie…

> Eric a sans doute trouvé l’activité qui nous a le plus donné la frousse (Bon, ok, on n’a pas encore essayé le saut à l’élastique du Viaduc de la Recoumène), mais on vous assure que le bungy éjection, c’est de la bombe !
(Yssingeaux, domainelarouveure.fr)

DÉVALER les pentes

> Jérôme a certainement décelé le spot idéal pour la trottinette tout terrain : les pentes des Gorges de la Loire dans les environs de Vorey.
(Vorey, velay-eaux-vives.fr)

> David, lui, a construit son paradis de la glisse : 5 pistes où on se tire la bourre en trottinette, BMX et même drift trike, une sorte de tricycle « made in Haute-Loire » !
(Loudes, lesfousdelaglisse.fr)

GLISSER cheveux au vent

> Saugues est devenu le petit Biarritz de Haute-Loire depuis l’arrivée du téléski-nautique qui permet de se lancer sur l’eau : wakeboard ou bouée bi-place pour les plus petits…

> La marotte de Bastien ? Les tyroliennes. A tel point qu’il en a installé une vingtaine sur 1,5 km au-dessus des gorges de Chamalières-sur-Loire (Tyro sur Loire)

> Philippe a fait un pari fou : vous faire dévaler les pentes du Mézenc en luge, même sans neige, grâce à un système sur rail allant jusqu’à 40 km/h ! (lugikparc.com)

> Kévin est sûr d’une chose : vous allez fondre sous le charme des paysages volcaniques de Pradelles à bord de son vélorail (www.velorail43.com).
A Dunières, cette expérience de vélo à 4 peut se vivre tout schuss avec une montée en train touristique piloté par Pierre (velorailduvelay.fr)

GRIMPER tout en haut

> Cyrille pourrait vous parler d’escalade pendant des heures et c’est avec bienveillance qu’il vous hissera vers sa passion. (capvertical43.fr)
Nos 3 sites coups de coeur ? Le rocher de Lempdes-sur-Allagnon, la Roche Pointue à Chaudeyrolles (photo) et les Roches de Fay-sur-Lignon.

> C’est toute une petite armée de professionnels qui vous attend dans pas moins de 7 parcs acrobatiques au milieu des forêts de Haute-Loire.

Nos coups de coeur ? Le parcours qui se termine par des tyroliennes au-dessus de l’Allier à Langeac, le parcours superdéfi et la plateforme panoramique au Chambon-sur-Lignon, les ateliers avec vue sur la ville au Puy-en-Velay et le « Bois des Gaulois » à Saint-Paulien : un parc de cabanes perchées reliées par des filets. Accessible dès 2 ans sans baudrier, les pitchouns terminent leur épopée par un toboggan de 23 m de long. Eh oui, eux aussi ont le droit de frissonner !