Avec ces petits villages au charme surannés, on dirait que les Gorges de l’Allier ont été créées pour que l’on nous transporte dans les années 60’.

Alors Manu des Mobs à Manu tout comme Isabelle et François de La Deuch’ Compagnie  ont eu la bonne idée de proposer la location d’engins vintages qui vont rendre notre escapade hors du commun.

Le matin, petit tout d’horizon pour apprendre à dompter ces joujoux. Les paniers en osier es bien fixé derrière les mobs, la nappe de pique-nique et la boules de pétanque sont dans le coffre de la voiture, alors “En voiture Simone !
Incroyable le bruit que peut faire une 2CV quand elle accélère. On a l’impression de s’envoler alors qu’on est à 50km/h !
Première arrêt pour un café en terrasse au village de Lavoûte-Chilhac. On adore son pont voûté en pierres et ses airs du sud.

On file ensuite sur les flancs des gorges vers le village de Chilhac, suspendu par ses orgues basaltiques au dessus de la rivière Allier.
L’heure du déjeuner à sonnée : on a réservé un table sur la terrasse suspendue de l’Auberge de Chanteuges : au menu ombre d’Auvergne, ce poisson très rare à l’odeur de thym élevé au Conservatoire National du Saumon Sauvage à quelques centaines de mètres du restaurant.
Avec le risotto aux champignons, c’est juste divin. On enchaîne avec plateau de fromages bien sûr, la tarte à la myrtille.

Pour la petite ballade digestive, on grimpe dans les calades du villages de Chanteuges. Dans les murets qui accompagnent notre ascension s’entremêlent plantes grasses et fleurs semblants sauvages.
Tout en haut, le prieuré de Chanteuges trône sur son éperon rocheux. Il y plane une atmosphère de sérénité comme si, la haut, le temps s’était arrêté de courir…

Il fait chaud, c’est l’heure de la baignade. On reprend nos bolides qui pétaradent pour atteindre, juste en dessous l’aire naturelle de la gravière de Chanteuges. Baignade dans l’eau vivifiante de l’Allier puis pétanque : on est les rois du monde.

Pour clore en beauté cette journée, on file vers une pépite : la chapelle Sainte-Marie-des-Chazes : un chapelle de pierres noires qui bordent les gorges verdoyantes de l’Allier.
On rentre ensuite à Lavoûte-Chilhac, sourire aux lèvres.
Il parait même qu’on peut s’engouffrer dans la vallée discrets de la Cronce et de la desge : ce sera pour la prochaine fois…
Et devinez quoi, on a réservé dans un camping au bord de l’eau avec des caravanes… vintage !