Terroir, cuisine, vertus… la Lentille Verte du Puy dévoile tous ses secrets

Terroir, cuisine, vertus… la Lentille Verte du Puy dévoile tous ses secrets
Où pousse-t-elle ? En quoi est-elle bonne pour la santé ? Et côté cuisine ? Toutes les questions que vous n’avez jamais osé poser sur la Lentille Verte du Puy-en-Velay,  on les pose pour vous !

 

 Ça pousse où et comment un plant de lentilles ?


Sous le soleil éclatant des hauts plateaux du Velay, la lentille verte pointe le bout de son nez, mais détrompez-vous, elle n’est pas nouvelle dans la région. Elle y a élu domicile depuis plus de 2000 ans, suite à son introduction par les Romains, comme l’atteste son nom générique Lens esculenta puyensis.

La Lentille Verte du Puy demande une terre rassise en profondeur, fine en surface et bien ressuyée. Les semis ont lieu de mars à avril et la récolte d’août à mi-septembre. À maturité, le plant de lentille atteint entre 20 et 30 cm de hauteur. Ses fruits sont des gousses, renfermant généralement deux graines. La couleur caractéristique de la Lentille Verte du Puy est le vert pâle avec des marbrures bleutées.

 

En quoi la lentille est-elle bonne pour la santé ?


Il semblerait que ce « caviar végétal », tel est son surnom, séduise aussi bien les papilles que le corps. Riche en fer, n’en déplaise à Popeye et ses fameux épinards, elle est aussi généreuse en vitamine B, en magnésium, en antioxydants et pauvre en lipides. Elle arrive en tête de liste du classement des légumes secs les plus riches en protéines : 10 gr de protéines pour 100 gr de lentilles. On aurait bien tort de s’en priver !

 

De quoi peut-elle être fière ?

La Lentille Verte du Puy-en-Velay peut se vanter d’avoir son AOP (Appellation d’Origine Contrôlée) depuis 2008. Sa zone de culture s’étend dans le Velay entre 600 et 1200 m d’altitude, sur 87 communes du département et sur des sols à dominante volcanique. Sur ce territoire règne un climat spécifique appelé effet de Foehn qui dessèche la lentille avant sa maturité complète, ce qui lui donne ses caractéristiques gustatives : une peau fine à l’amande non farineuse.

Qui dit Lentille Verte du Puy, dit aussi podium ! Certains font de ce produit un atout comme le restaurateur Aurélien Vidal  qui est arrivé récemment 3e au championnat du monde de pâté croûte avec sa recette aux Lentilles Vertes du Puy.


Appréciée par les Chefs de l’Elysée, elle s’est même invitée chez nos amis anglo-saxons, au menu de la prestigieuse école du Prince Georges car elle stimulerait aussi la concentration et la mémoire.

 

On cuisine quoi, des saucisse-lentilles ?

C’est le plat local par excellence ! Néanmoins, vous pouvez l’accommoder d’une pléthore de façons : en salade, en soupe, en crêpes, avec de la truite fumée ou avec d’autres céréales…


Les Chefs de Haute-Loire s’attachent à sublimer ce produit local dans leurs assiettes. Certains proposent même des desserts étonnants!
Bon alors, pour épater vos convives à votre prochain brunch du dimanche, que diriez-vous d’un houmous aux Lentilles Vertes du Puy ?

Où peut-on la trouver ?

Plus de 650 producteurs sont fiers de cultiver ce produit d’exception. De belles boîtes collectors conservent d’ailleurs cet or vert que l’on peut se procurer en boutique. On trouve la Lentille Verte du Puy aussi sur les marchés et en vente directe, l’occasion d’aller à la rencontre de passionnés de leur terroir.

 

Idée recette et quelques astuces de Chefs !

Le moment est venu de vous dévoiler les astuces de nos Chefs pour sa cuisson :
Elle n’a pas besoin de trempage et ne saler qu’en fin de cuisson.

  • Mettre les Lentilles Vertes du Puy dans trois fois leur volume d’eau froide avec 1 bouquet garni, un oignon piqué au clou de girofle, ail, 2 à 3 carottes et 1 tranche de poitrine fumée.
  • Laisser cuire 12 à 15 minutes après ébullition.
  • Saler et incorporer du beurre en fin de cuisson avec le bouillon.

 

Bonne dégustation !