Une promenade d’1 h 30 en Vélorail électrique entre Allègre et Malaguet

Le temps est beau, l’air et chaud, mais heureusement, hors de question de forcer sur le Vélorail à assistance électrique d’Allègre ! L’électrique nous guide en effet sans effort sur environ 12 km de balade aller/retour, à la découverte d’une ancienne voie ferrée, le tout, au cœur d’une nature préservée et variée. Une activité ludique à faire en famille ou entre amis. Tous les âges sont permis !.

Une nouvelle activité, accessible au plus grand nombre

Nous sommes lundi, il est 15 h 30 et les 15 Vélorails électriques sont en gare d’Allègre en file indienne, prêts au départ. A leur bord, les familles sont au grand complet ! L’excitation des plus jeunes est palpable. Tout le monde a hâte que ça démarre ! Papas, mamans, ados, jeunes enfants, et des bambins même, parfois accompagnés de leurs grands-parents… Ce qui est bien au Vélorail électrique d’Allègre, « c’est que tout le monde peut le faire ! », assure Nicolas Sarry, le gérant.
Et pour pédaler, il suffit d’atteindre les pédales, soit vers 7-8 ans. Sinon, il reste toujours les places à l’arrière du Vélorail, où confortablement installés, les passagers n’ont qu’à profiter du voyage… En tout, 5 places sont disponibles sur chaque bolide. 2 à l’avant, ce sont ceux qui pédalent ! Et 3 à l’arrière qui n’ont qu’à se laisser tracter en baillant aux corneilles. Bon à savoir : pour les moins de 3 ans, il est possible d’installer un siège auto sécurisé sur le Vélorail.

Une balade insolite au cœur d’une nature préservée

« Une partie de la ligne grimpe un peu à l’aller, mais l’assistance électrique donne l’impression que c’est plat partout ! », décrit Nicolas Sarry. Le dépaysement, lui, est au rendez-vous. Avec cerise sur le gâteau, une arrivée à près de 1.060 m d’altitude dans les sous-bois, au abord du lac de Malaguet et sa réserve naturelle régionale à la nature préservée. Une expérience des plus rafraîchissantes par ces chaudes journées d’été.

Une fois à Malaguet, c’est le terminus ! Tout le monde descend et dirige son Vélorail sur la plateforme de retournement pour repartir en inverse. Désormais, le plus dur est fait. Il ne reste que la descente… Le moment favori d’Aubin qui ne boudait pas son plaisir à l’arrivée : « j’ai adoré la descente ! » s’écriait le jeune garçon, visiblement friand de vitesse. Et sa maman, Stéphanie, de reprendre, plus posément : « Avec l’assistance électrique, c’est vrai que c’est top ! C’est agréable, facile, familial… Et les paysages sont jolis ! »

5 départs par jour, réservez votre voyage !

Depuis le 1er juillet et l’ouverture de l’activité, près de 550 Vélorails ont pris le départ d’Allègre. Chaque jour, 5 départs sont possibles : 9 heures (à la fraîche), 11 heures (avant de passer à table), 13 h 30 (pour une balade digestive), 15 h 30 (avant le goûter des enfants) et désormais 17 h 30, un nouvel horaire, pour ceux qui sont plus du soir. Et bonne nouvelle, ça continue en septembre, « au moins les week-end » avec idéalement 1 à 2 départs par jour ! Affaire à suivre…

Seule condition, mettre moins de 2 heures de temps pour que les Vélorails soient de retour en gare avant le prochain départ. Mais généralement, « les gens mettent environ 1 h 30 », confie Océane une des 5 saisonnières formés pour travailler sur le site.

Allègre, Petite cité de caractère aux multiples richesses

Après votre voyage en Vélorail, pourquoi ne pas visiter Allègre, qui n’est autre qu’une Petite cité de caractère ? Ancienne cité féodale du XIIe siècle, Allègre est construite autour des vestiges d’un ancien château. De l’imposante bâtisse ne reste aujourd’hui que la célèbre potence d’Allègre qui s’élève face à un ancien volcan : le Mont Bar.

Pour les plus curieux, des visites guidées du village médiéval et de ses richesses architecturales sont organisées tous les mercredis à 14 heures. Rendez-vous est donné au Point info touristiques, 14 rue du Mont Bar. Et c’est gratuit !

Et pour les gourmands et amoureux du terroir, sachez que tout au long de l’année, le mercredi est aussi un jour de marché !

Le Vélorail a un grand frère : le train touristique du Haut Forez au départ de La Chaise-Dieu

Entre La Chaise-Dieu et Ambert, la voie ferrée est empruntée par un tout autre bolide : un train touristique, qui traverse les Gorges de la Dore entre les monts du Livradois et du Forez. Une traversée du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez et de ses merveilles. Soit 1 h 20 de voyage à la découverte également de La Chaise-Dieu, puisque le train fait le tour de la ville, mais aussi d’Arlanc et Ambert.

A l’arrivée, les voyageurs bénéficient même de 2 ou 3 heures de pause pour visiter Ambert et faire des emplettes au marché du jeudi.

Les jeudis : Départ de La Chaise-Dieu à 9 h 30. Arrivée à 10 h 50 à Ambert. Temps libre pour parcourir la ville,  puis départ d’Ambert à 14 h 30. Arrivée à Arlanc à 14 h 45 et retour à La Chaise-Dieu à 15 h 40. Soit une demi-journée de balade !

Les mercredis : Départ de La Chaise-Dieu à 14 h 00. Arrivée à Ambert à 15 h 20. Temps libre pour visiter la ville et sa base de loisirs, puis départ d’Ambert à 17 h 30. Arrivée à Arlanc à 18 heures et retour à La Chaise-Dieu à 19 heures.

Plus d’infos

Informations et réservations sur agrivap.fr