Dormir dans un lieu d’exception de plus de 1000 ans d’histoire

La bâtisse est colossale, imposante. Et du haut de ses mille ans d’histoire, la forteresse de Saint-Vidal offre aux voyageurs de passage bien plus qu’une simple halte historique à travers une visite. Depuis le mois de mai 2022, la belle dame de pierres ouvre en effet les portes de ses 7 chambres et suites pour des nuits insolites où le confort est hissé en étendard.

Le château de Saint-Vidal, un hôtel 5 étoiles unique en Auvergne et en Haute-Loire

Elles s’appellent Baron de Saint-Vidal, Marquis de Rochefort d’Ally, Prince de la Tour d’Auvergne, Seigneur d’Albon ou encore Chevalier de Goudet… Les noms des cinq chambres et deux suites du château de Saint-Vidal sonnent comme une épopée. Et pour cause, une nuit dans la forteresse, est comme une belle aventure, digne d’un roman d’Alexandre Dumas.

Chacune des chambres à son univers, son ambiance, ses couleurs. Allant de 20 à 90 m², les chambres s’adaptent à l’intimité d’un couple comme à l’accueil d’une famille avec deux enfants. Mais toutes les pièces ont un cachet considérable, une décoration authentique et d’exception, un lit King size aussi, car ici, le confort prime… Sans oublier l’espace bien-être, son sauna et son bain à remous lové sous une voûte croisée d’ogives. Comment, dans un tel décor, ne pas passer un séjour hors du temps ?

L’édifice entièrement rénové ces deux dernières années, est aujourd’hui « le fruit d’un long travail de restauration et de revalorisation de l’existant », précise Isa-Lou Ville, assistante de projet.  Car classé au titre des Monuments Historiques depuis 1958, la forteresse de Saint-Vidal a la particularité d’avoir traversé les siècles… Ce que nous en voyons aujourd’hui, bien que légèrement remanié au XVIIIe siècle est resté figé depuis le XVIe siècle et la Renaissance. Quoi de plus atypique ?

Pas de restaurant mais des plats de chefs cuisiniers de renom

Côté plaisirs de la bouche, l’Hôtel du château de Saint-Vidal ne possède pas de restaurant, mais plusieurs possibilités s’offrent aux visiteurs pour se restaurer sur place. De savoureuses planches de charcuterie et fromages d’Auvergne peuvent être préparées au château et servies soit dans les chambres, soit dans les salons bars ou en terrasse…. Ainsi que des plats de grands chefs français cuisinés à l’avance et conservés en bocaux, avec entrée, plat et dessert.

Viennoiseries, pains, céréales, jus de fruits, compotes, yaourts, fruits secs, confitures, ou encore charcuterie et fromages régionaux… Les petits-déjeuners en revanche sont servis dans les salons d’Alançon ou sur la terrasse italienne. Ils peuvent même être servis en chambre pour un supplément de 25 euros ! Bon appétit !

Des trésors historiques dissimulés depuis des siècles…

Pour la forteresse, ce projet d’Hôtel 5 étoiles a été synonyme de résurrection. Car en plus de lui donner une seconde vie, les travaux ont aussi révélé bien des trésors cachés depuis des siècles… « Ils ont fait renaître l’existant », déclare Isa-Lou Ville. Des œuvres historiques, des témoins du passé, dont on ne soupçonnait même pas l’existence…

Comme trois magnifiques plafonds. Le premier, dans la salle de réception de l’hôtel est un plafond peint du XVIe ; le second, dans la chambre Baron de Saint-Vidal, est un splendide plafond en bois finement sculpté ; et le dernier est un plafond en bois, cette fois peint et polychrome, toujours daté du XVIe siècle, révélé dans la suite Marquis de Rochefort d’Ally.

C’est dans cette même chambre qu’un dernier trésor a été mis au jour. Une exceptionnelle fresque du XIIIe siècle découverte sous l’enduit moderne. Une œuvre médiévale unique et inattendue, « qui a remis en cause toute la datation de cette partie de la bâtisse », confie l’assistante de projet. Deux blasons y sont représentés : celui de Saint-Vidal et un second avec un aigle les ailes déployés, représentant la famille Glavenas. Or, l’alliance entre Hugues II de la Tour de Saint-Vidal et Guérine Germaine de Glavenas remonte à la deuxième moitié du XIIIe siècle, « alors que nous dations cette aile du château de la Renaissance ».

La forteresse de Saint-Vidal ne nous a décidément pas encore soufflé tous ses secrets…


Quand les écuries du château de Saint-Vidal se sont transformées en brasserie…

C’était en 2021, après une longue période de travaux, que la brasserie de Saint-Vidal est née.
Un lieu de brassage d’abord, dans les anciennes écuries de l’édifice. Une magnifique salle voûtée aujourd’hui occupée par Jean-Roch Crouzet, le brasseur, qui de ses mains expertes transforme l’orge de la Margeride, le seigle du Velay et le houblon d’Alsace en divers élixirs : une blonde, une blanche (primée de la médaille d’argent au concours de Lyon 2022) et bientôt une ambrée, dès la mi-juillet…

« Mais l’idée, c’est aussi de proposer des bières temporaires. Des bières de saisons : une légère pour l’été, une IPA pour le printemps, ou une brune pour l’hiver, une Porter », énumère le jeune brasseur. Des bières bien différentes qui ont pourtant tout de même un point commun : leur goût fumé, caractéristique de la bière de Saint-Vidal produite à la forteresse.

Mais aussi un lieu de dégustation, doté d’un accès privilégié à la terrasse de la forteresse. La brasserie de Saint-Vidal, c’est aussi une taverne conviviale, où durant l’été, les visiteurs peuvent venir faire une pause pour se désaltérer. Le reste du temps, l’espace fait partie intégrante de la vie du village.

 

Le château de Saint-Vidal, c’est aussi des visites

Un spectacle immersif. La Mémoire d’un peuple, en déambulation à travers 15 pièces du château. Une façon originale et ludique d’allier le plaisir du spectacle et la découverte d’un édifice, de son architecture et de son histoire. Du 1er juillet au 31 août de 10 h 30 à 19 heures. Séance toutes les 15 minutes et dernière séance à 18 heures.

Des visites guidées. Tous les jours de l’été à 10 h 45, 15 heures et 17 heures. Trois jardins sont aussi à découvrir : un jardin à la française, un jardin à l’italienne et un jardin d’eau abritant un bassin miroir dans lequel le château se reflète.

Hors saison. Le château de Saint-Vidal est ouvert à la réservation pour des fêtes privées : séminaires d’entreprises, anniversaires, mariages, cocktails… Vous avez un projet ? N’hésitez pas à les contacter !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://chateaudesaintvidal.com/

19 autres châteaux privés de Haute-Loire ouvrent leurs portes…

A l’initiative de l’association La Demeure historique regroupant les propriétaires des monuments privés du département, 19 autres châteaux de Haute-Loire ouvrent leurs portes au public. Autant de Demeures Historiques exceptionnelles encore habitées pour la plupart et protégées par des personnes privées qui ouvrent leurs portes cette saison, découvrez-les !