Puy-en-Velay

Un jour, en prenant mon café devant Télématin, dans le carnet d’adresses de la chroniqueuse Marie-Dominique Perrin, j’ai craqué pour un hébergement de charme. Nous voilà donc partis pour une destination en terre inconnue : Le Puy-en-Velay ! On vous raconte notre week-end…

10h : le marché, place du Plot

Notre hôte, Pierre, nous conseille de prendre le poumon de la ville et nous invite à descendre jusqu’à la Place du Plot, « Samedi, c’est le jour du marché ! ». La place est remplie de producteurs fermiers et, en les approchant, la tentation est trop forte de goûter à ces produits locaux : fromages de vache aux artisous, chèvres bien frais, saucissons, miels, lentilles…

12h : assiette du marché, place du Marché Couvert

Toutes ces saveurs ouvrent l’appétit et au cours de cette déambulation gourmande, on se retrouve place du Marché Couvert, achalandée par les maraîchers et fermiers locaux, où les restaurateurs du coin viennent s’approvisionner.

La place est pleine de vie, fréquentée par les ponots qui prennent plaisir à se retrouver entre amis sur les terrasses des restaurants où il faut jouer des coudes pour attraper un petit verre ou commander l’assiette du marché.

14h : la ville haute

Nous voilà prêts à découvrir la ville et ses trésors ! En quittant la place du Plot, on chemine à travers les ruelles pavées vers la ville haute.

La rue débouche sur la place des Tables, boutiques de dentelles et souvenirs au parfum d’antan. La dentelle aux fuseaux est une tradition bien ancrée, et on peut voir dans la rue des dentellières penchées sur leurs carreaux.

La place des Tables nous offre une belle contreplongée sur la cathédrale.

De style roman et aux multiples influences entre Orient et Espagne mauresque, elle nous envoûte avec ses couleurs ocres, et ses arcades.

Une fois arrivés sur le parvis, on décroche un des plus beaux panoramas sur la ville. Accroché à son flanc, le cloître de la cathédrale est époustouflant de beauté avec ses mosaïques de losanges blancs, rouges et noirs.

16h : le point culminant

Derrière la cathédrale, la Statue Notre-Dame-de-France surplombe la ville. Pour un panorama à 360°, on monte jusqu’en haut de la couronne et là, c’est la tête dans les étoiles !

En redescendant, on fait une petite halte pour un café gourmand dans le charmant jardin du musée « Le Camino ». On file ensuite pour le plaisir des yeux, rue Chènebouterie, transformée l’été en « Rue des Arts », avec des boutiques éphémères de créateurs et d’artisans d’art.

19h : Farniente en terrasse, place du Clauzel

Puis sonne l’heure de l’apéritif.

Cette place offre de grandes terrasses pour profiter des derniers rayons de soleil.

« Garçon, un mojito auvergnat* s’il vous plait ! ».

* Sirop ou liqueur de verveine, jus d’orange et eau pétillante de Saint-Géron (Haute-Loire). L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

20h : Dîner en plein air, rues Chènebouterie et Raphaël

Les rues dégagent une belle ambiance avec les tables de restaurants qui alternent entre cuisine locale et cuisine du monde.

22h : Puy de lumières sur la ville

La nuit est tombée et la ville se pare de ses plus belles couleurs avec une scénographie projetée sur les monuments emblématiques de la ville.

Dimanche, 10h : le Rocher Saint-Michel-d’Aiguilhe

Avec sa chapelle perché sur une neck volcanique de 82 m, il a quelque chose de magique.

Entre vertige et sérénité, on ressent une émotion très particulière quand on arrive au sommet de ce mastodonte de roche.

Puis on s’immisce dans l’intimité de la chapelle romane baignée des douces couleurs de ses vitraux et fresques.

En bonus, une salle d’immersion au pied du Rocher avec un gigantesque écran incurvé de 32 m².

12h : Pique-Nique au jardin Henri Vinay

On attrape de quoi grignoter place du plot pour aller pique-niquer dans la havre de verdure du Puy.

En remontant, on s’arrête forcément à la boutique “Bio Givrés” en bas de la rue des tables. Les glaces bio et locales de Sylvanie et Nicolas sont tout simplement irrésistibles !

15h : La Chapelle numérique

On termine ce week-end en apothéose grâce à une odyssée fantastique : le spectacle interactif Terre de Géants.

On embarque pour voyage sensationnel au cœur de la Haute-Loire aux côtés d’Alice et d’Alec le Géant, gardien des secrets de la Haute-Loire, région. Le tout dans un décor rétro futuriste portés par de nombreux effets spéciaux réalisés par les équipes du Futuroscope.

On a qu’un envie, revenir visiter un autre territoire de Haute-Loire !