Cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay

Cathédrale Notre Dame du Puy-en-Velay inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, Edifice religieux, Pays du Velay, Haute-Loire, AuvergneAprès une première église construite au V° siècle, la cathédrale a été édifiée sur le mont Anis, en ce lieu où apparut la Vierge Marie et où se produisirent des guérisons miraculeuses auprès d’une table de dolmen dite, depuis lors, « pierre des fièvres ».

Au XII° siècle, l’afflux des pèlerins conduit à asseoir quatre travées au dessus d’un porche voûté, pour compenser la pente du mont Anis. L’entrée s’effectuait par un escalier qui débouchait au milieu de la nef centrale.

Au XIX° siècle, l’édifice a été considérablement transformé, mais les six coupoles et les fresques aux influences byzantines ont été préservées.

De 1994 à 1999, une restauration d’ensemble a permis la restitution de l’escalier central fermé au XVIII° siècle, la réfection des parements intérieurs et le remontage de l’orgue avec son buffet à double face du XVII° siècle. L’espace liturgique a été remodelé en 1998 et pourvu d’un mobilier dû au sculpteur Philippe Kaeppelin. Une grille en fer forgé du XIIIe siècle entoure le chœur et le sépare de l’abside centrale où se trouvent la table de communion et l’autel de Notre-Dame . Réalisé en marbre et décoré de bronzes, celui-ci accueille la statue de culte actuelle de la Vierge Noire qui a remplacé la statue primitive brûlée à la Révolution.

La Cathédrale est inscrite depuis 1998 au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO comme un des éléments majeurs sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle.
Consultez les informations sur La Cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay

 

Le cloître de la Cathédrale du Puy-en-Velay

Cloître de la cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay, Edifice religieux du Pays du Velay Haute-Loire, AuvergneEdifié aux XI° et XII° siècles (classé monument historique), le cloître constitue l’un des plus beaux ensembles romans d’Europe. Les arcades en plein cintre sont surmontées par une mosaïque de losanges blancs, rouges et noirs.

La salle de réunion du chapitre de la cathédrale est ornée d’une fresque d’inspiration byzantine : Crucifixion (XIII° siècle).
Bien que restauré au XIX° siècle, le cloître présente une série remarquable de chapiteaux historiés du XII° (représentation des quatre évangélistes, course des centaures, un abbé et une abbesse se disputant la crosse….).

Aménagé dans l’ancienne salle des Etats du Velay, le Trésor d’art religieux rassemble des ex-voto, des manteaux brodés de la Vierge Noire du Puy-en-Velay, un parchemin du XV° siècle, des sculptures du XVII° de Pierre Vaneau.

Consultez les informations sur Le cloître de la Cathédrale du Puy-en-Velay

 

Le Rocher Corneille et la statue Notre Dame de France du Puy-en-Velay

 Le Rocher Corneille et la statue Notre Dame de France du Puy-en-Velay, Edifice religieux du Pays du Velay Haute-Loire, AuvergneLe 8 septembre 1855, jour de la fête de la nativité de la Vierge, le général Pélissier est vainqueur, au cours de la guerre de Crimée, du siège de Sébastopol. 213 canons pris aux Russes permettront de réaliser, en fonte de fer, la statue que le diocèse du Puy souhaite dédier à Notre Dame de France.
Oeuvre du sculpteur Jean- Marie Bonnassieux, la statue fut inaugurée le 12 septembre 1860 devant 120 000 pèlerins. Elle mesure 16 mètres de haut et 22,70 mètres avec le piédestal ! D’un poids total de 835 tonnes, dont 110 tonnes pour la statue, 680 tonnes pour le piédestal en pierre et 45 tonnes pour le revêtement en fer, c’est une œuvre impressionnante.
Du rocher Corneille, point culminant du bassin du Puy-en-Velay, un panorama exceptionnel sur la cathédrale, la vieille ville et l’ensemble de la région s’offre à vous. La montée est aisément accessible à pied, elle comporte points de repos, fontaine, WC, boutiques de souvenirs.
Consultez les informations sur le Rocher Corneille et la statue Notre Dame de France du Puy-en-Velay

 

Eglise abbatiale du Monastier-sur-Gazeille

Eglise abbatiale du Monastier-sur-Gazeille, Edifice religieux, Pays du Velay, Haute-Loire, Auvergne
L’église abbatiale du Monastier est l’une des plus belles du Velay avec la cathédrale du Puy. De type roman, elle date du XIe siècle. Son imposante robustesse, sa polychromie, les sculptures de la frise et de la corniche et son porche en renfoncement en font un édifice remarquable.

Son trésor offre un mobilier exceptionnel :
– Le buste reliquaire en vermeil de Saint Théofrède du XVe siècle,
– Les tissus byzantins des IXe et Xe siècles,
– La Pietà de Vital Erailh,
– De nombreux objets culturels du XIIIe au XVIIIe siècle,
– L’orgue de 1518 (un des plus anciens d’Europe).

Les spécialistes de l’art médiéval considèrent l’abbatiale comme l’une des plus belles églises du centre de la France. Son charme est dû aux variations de son architecture.
Consultez les informations sur l’église abbatiale du Monastier-sur-Gazeille

 

Le Rocher et la Chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe

Le Rocher et la Chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe, Edifice religieux, Pays du Velay, Haute-Loire, Auvergne

Le rocher d’Aiguilhe, de 82 mètres de hauteur, est la cheminée d’un ancien volcan, appelée neck.
Une chapelle dédiée à Saint Michel, à laquelle on accède par un escalier de 268 marches, fut élevée en 962 par le chanoine Truanus et consacrée par l’évêque du Puy, Gothescalk, pèlerin de Saint Jacques de Compostelle.
Véritable « joyau de l’art roman », la façade de cette chapelle présente un ensemble polychrome remarquable. L’abside, ancien oratoire primitif, possède une voûte décorée de peintures datant probablement du X° siècle.
En 1851, le peintre Anatole d’Auvergne fut chargé par les Monuments Historiques du décapage et du relevé des peintures murales. C’est en 1855 que le clocher actuel fut édifié ; le campanile originel avait été détruit par la foudre en 1245. Des travaux entrepris en 1955 pour la réfection de l’autel ont permis la découverte d’un christ reliquaire du X° siècle, d’un coffret en ivoire dans lequel se trouvait une croix pectorale et de deux coupelles de bronze renfermant des reliques. Remarquable ensemble de fresques récemment nettoyé.
Consultez les informations sur le Rocher et la Chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe

 

Eglises romanes

Eglises romanes, Edifice religieux, Pays du Velay, Haute-Loire, AuvergneSaint-Front
L’église de Saint-Front a été édifiée au XIe siècle sur ordre des moines du Monastier. Elle a été restaurée à deux reprises, en 1806, suite aux outrages de la période révolutionnaire, et en 1961. Elle a été classée monument historique en 1906, en même temps que la remarquable croix de pierre dressée sur la Place de l’Eglise. Elle demeure affectée au culte catholique, et reçoit également de nombreux visiteurs particulièrement intéressés par l’art roman.
L’édifice est ouvert aux heures des offices et cérémonies et, pendant la saison d’été, tous les jours de 8h00 à 19h00. Messe chaque dimanche à 11h.

Saint-Pierre-Eynac
Sans doute la plus ancienne église du Meygal. Fondée en 1070 par les moines de la Chaise-Dieu, elle fait partie de l’actuel Réseau Européen des Sites Casadéens. Petit édifice roman dont le portail d’entrée est au nord, elle se compose d’une nef partagée en deux travées et voûtée en berceau plein cintre. Elle a conservé son clocher à peigne sur la façade ouest. L’abbé Perbet, prêtre réfractaire tué par les gardes nationaux lors de la Révolution, y est inhumé.

Saint-Julien-Chapteuil
A la fin du XIe siècle, les seigneurs de Chapteuil font appel aux moines de la Chaise-Dieu pour construire un prieuré. Perchée sur un volcan de basalte, l’église se distingue par sa façade de style néo-roman du XIXe siècle et son clocher de style auvergnat. Les trois travées de la nef sont couvertes d’une voûte gothique. Le chœur entièrement roman possède de remarquables chapiteaux. Malgré les transformations subies au cours du temps, l’édifice a gardé son unité et son équilibre d’origine.

 

Collégiale St Georges de Saint-Paulien

Collégiale St Georges de Saint-Paulien, Edifice religieux, Pays du Velay, Haute-Loire, Auvergne
Edifice de style roman des Xe, XIIe et XIIIe siècles, vaste chœur totalement ouvert sur une grande nef unique surmontée d’une voûte de 16 m de diamètre, chevet de type roman auvergnat, intéressants chapiteaux sculptés dans les absidioles rayonnantes autour du chœur, bloc de grès d’origine gallo-romaine servant d’autel, clocher restauré au XIXe siècle.

Consultez les informations sur la Collégiale St Georges de Saint-Paulien

 

Eglise prieurale de Chamalières-sur-Loire

L'église prieurale Saint-Gilles de Chamalières-sur-Loire, Edifice religieux, Pays du Velay, Haute-Loire, Auvergne Sur les bords de la Loire, cette impressionnante église romane témoigne de la puissance du prieuré bénédictin fondé au Xe siècle attaché à l’abbaye du Monastier-sur-Gazeille.

Grâce à l’acquisition de reliques de Saint-Gilles et d’un clou de la Sainte Croix, le site est devenu un haut lieu de pèlerinage. L’église est un bel exemple de l’art roman en Velay par l’équilibre et la pureté de ses formes.
Sa particularité architecturale la plus remarquable est une abside monumentale surmontée par une voûte qui permet une acoustique exceptionnelle.

A voir : une des plus belles sculptures romanes de la région représentant quatre prophètes, la porte polychrome d’origine, les piliers sculptés du cloître.

Consultez les informations sur l’église prieurale de Chamalières-sur-Loire

 

Le sanctuaire Saint-Joseph de Bon-Espoir d’Espaly

Sanctuaire Saint-Joseph de Bon-Espoir d'Espaly, Edifice religieux, Pays du Velay, Haute-Loire, Auvergne
A proximité du Puy-en-Velay, au cœur de la vallée de la Borne, la basilique Saint Joseph de Bon-Espoir d’Espaly, achevée en 1918, occupe l’emplacement de l’ancienne chapelle d’un château fort.

La monumentale statue mesure 22,40 mètres de haut et semble répondre à Notre-Dame de France, sur le rocher Corneille au Puy-en-Velay. Œuvre du frère André Besqueut, elle a été construite en béton armé. Sa réalisation fut approuvée par le pape Pie X. L’inauguration et la bénédiction eurent lieu le 11 avril 1910.

Lors de votre passage, ne manquez pas non plus la visite de l’instructif diorama consacré en plusieurs tableaux animés à la vie de Saint Joseph. Admirez enfin la chapelle nichée dans la roche. Autour du sanctuaire, quelques rues étroites et pittoresques (rue Abbé-Fontanille, rue du Rocher, rue de l’Entonnoir…) constituent le vieil Espaly.

Consultez les informations sur  le sanctuaire Saint-Joseph de Bon-Espoir d’Espaly

 

Réseau Européen des Sites Casadéens

Né en 2001 à l’initiative de Robert Flauraud, maire de la Chaise-Dieu, en partenariat avec les communes de Frassinoro (Italie) et Burgos (Espagne).
Il regroupe les communes liées à un site en rapport avec l’abbaye mère de la Chaise-Dieu, les associations mettant en valeur un ou plusieurs sites et enfin, les personnes désirant prendre part à ses activités.
Depuis 1047 et durant 4 siècles, le réseau de prieurés et d’abbayes qui dépendaient de la Chaise-Dieu, s’est étendu en Europe contribuant à l’essor agricole, social et technique. 874 sites sont actuellement recensés dans toute l’Europe.

Le but du réseau est de renouer les liens entre les différents sites casadéens européens et de les aider à faire de leur patrimoine un levier de développement durable afin de mettre en valeur, une histoire humaine commencée avec Robert de Turlande, fondateur de l’abbaye de la Chaise-Dieu.
Feuilletez la brochure des Itinéraires des Sites Casadéens