Et au milieu coule une rivière…

Au Pays de la jeune Loire, il est bien sûr question du fleuve légendaire mais aussi de ses nombreux affluents dévalant les reliefs et formant des vallées insolites. Il s’agit du Lignon, de l’Ance du Nord, de la Semène et de la Dunière.

Le Lignon, rivière emblématique du Velay, est le 3ème cours d’eau de Haute-Loire. La qualité de son eau a encouragé les Frères Lumière à installer une papeterie en 1895 à Pont-de-Lignon pour la fabrication du papier photographique. Son point de rencontre avec la Loire est le théâtre d’un site remarquable avec le pont suspendu aux tourelles crénelées du XIXe siècle surplombé par le viaduc de Confolent à plus 110 m au dessus du Lignon.

De ses sources au pied de Lavalette, c’est un parcours à l’état sauvage prisé par les pêcheurs et par les randonneurs.

Aux portes des Monts du Pilat, la rivière Semène suit son cours entre bois, landes et pâtures avant de rejoindre le fleuve par les gorges sauvages et encaissées, si belles à contempler depuis Saint-Ferréol-d’Auroure. Le circuit pédestre de la tour d’Oriol permet de découvrir cette si belle vallée.

Venue des Monts du Forez, l’Ance du Nord roule ses eaux thé clair par méandres successifs dans les pâtures. Là où le silence s’écoute sur fond de chants de passereaux… Puis elle dévale à travers des gorges en passant sous les ponts moyenâgeux de Bounery et du Diable que domine le village de Chalencon. Un vrai paradis pour les pêcheurs à la mouche !

Au cœur des gorges de Vaubarlet, où coule la Dunière, plongez-vous dans l’univers particulier que forme cette entaille dans le plateau Vellave. Au gré des anciens chemins des charretiers, ateliers de moulinage, vestiges du château de la Tour et chapelle des pèlerins agrémentent vos balades.

Et pour en savoir plus…

Consultez les informations sur la Pêche en Haute-Loire